FILS DE BRUTE

by MYSCIER BLODYA & DIRTYDEF

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
-FANTASSIN DU QUOTIDIEN- 1ER COUPLET: FANTASSIN DU QUOTIDIEN/ LES YEUX OUVERTS, J’ENTEND BIEN LES BOURDONNEMENTS DU TRAIN-TRAIN/ LE COMBAT SE LIVRE SUR LES RAILS, DANS LES TRANCHéES/ LOIN DES HAUTS-PLACéS, HORS DE PORTéE DU DANGER FINANCIER/ PARACHUTé DANS LA FOULE/ J’éVITE EN VIS-à-VIS, SEXISME ET CE QUI EN DéCOULE/ à L’APPROCHE DES ZOMBIES, ROULé BOULé à LA COOL/ ILS ÉMETTENT, MAIS NE REçOIVENT PAS/ C’EST BIEN DOMMAGE/ GROGNEMENTS ET CRISES DE FOI/ LA BASE M’ENCOURAGE/ à POURSUIVRE MA MISSION/ RAMENER LES RONDS, SANS COMPROMISSIONS/ CERTAINS ME VOIENT COMME DE LA CHAIR à CANON/ UN PRODUIT DE GRANDE SURFACE/ éTIQUETé, CODE BARRé AU RAYON PAILLASSES/ JE ME DEMANDE SI, JE SUIS CONDAMNé à REPRODUIRE CE QUE JE SUBIS/ LES MORSURES SUINTENT, C’EST L’HéMORRAGIE/ SOUILLURES, COMPLAINTES, LA MORT AGIT/ 2èME COUPLET: SUR LA LIGNE DE FEU/ EXPOSé AUX ALéAS/ SE RETROUVER HORS DU JEU/ EN MOINS DE TROIS/ QUICONQUE CHOPE SA PROIE, LA DéGUSTE AVEC JOIE/ COMME KING KONG, JE NE FAIS QUE ME DéFENDRE/ PORTé PAR L’AMOUR DE CET ÊTRE, COURAGEUX ET TENDRE/ VAUT MIEUX PRéVENIR QUE GUéRIR, CERTES/ CETTE PEUR DE L’INCONNU RESTE ÉTRANGE/ TRANCHE DE LA CHAIR/ ÉTANCHE GUèRE LA SOIF DE SANG/ GUERRES ET PERTES DE MEMBRES/ CECI N’EST PAS DU SPORT DE CHAMBRE/ POURTANT PHALLIQUE EST L’INSTRUMENT/ L’INTRU MENT ET TOMBE à PIC/ RéCIT ÉPIC D’UN EFFRONDREMENT/ SOI-DISANT LES GENS COMMUNIQUENT/ SUR LA LIGNE DE FRONT, GRAND NOMBRE/ FERONT DE MON OMBRE/ DES SUJETS DE DISCUTION/ ENVIE DE TENIR! MON BIEN ÊTRE EN LIGNE DE MIRE/ SAISIR LES OPPORTUNITéES/ ESPRIT ET CORPS UNIFIéS/ 3èME COUPLET: ENROLé D’OFFICE à LA NAISSANCE/ ENROULé DE FORCE SUR MOI-MÊME/ SOUS PRESSION, SOUS INFLUENCE/ ROULé JEUNESSE INDIGèNE à PROBLèMES/ FINANCIER, AFFECTIF/ JE ME SENS ISOLé MALGRé LE SUREFFECTIF/ SURVEILLé COMME L’EAU SUR LE FEU, JE BOUE/ EN COLèRE J’CAPTE L’INJUSTICE DE BOUT EN BOUT/ CRITIQUE SYSTéMIQUE/ GUERRE PSYCHOLOGIQUE/ NOM DE CODE: KNORR/ AVANT QUE JE M’éVAPORE/ AUX RéSISTANT(E)S J’ LIVRE MON RAPPORT/ DéSERTER C’EST LA MORT/ J’SUIS BLOQUé, J’VIS DANS L’EFFORT/ DANS LE FORT, MAIN-D’ŒUVRE, DéTENU, POLICE, STAR/ LES COMMANDEMENTS VIENNENT DE TRèS HAUT/ INACESSIBLE SONT LES SALOPARDS QUI GèRENT LES TAUX/ CHAQUE PERMISSION EST LA BIENVENUE/ WEEK END, VACANCES POUR RECHARGER LES ACCUS/ LECTURE, ÉCRITURE/ DE EN TEMPS EN TEMPS AIR PLUS PUR, VERDURE/ AU RYTHME DE LA MUZIK JE GESTICULE COMME UNE PUCE/ ENTRE EN TRANSE ET TOUCHE LES CUMULUS/ REFRAIN: LE SECTEUR EST QUADRILLé/ GARDE LES YEUX éCARQUILLéS/ JE PARCOURS LE QUOTIDIEN COMME UN FANTASSIN/ ESPèRE LA FIN DES HOSTILITéS DANS UN AVENIR PROCHAIN/ (X2)
2.
FILS DE BRUTE 1ER COUPLET: FILS DE BRUTE! J’INVERSE TES CODES/ TES TRAVERS J’éLUDE/ éLUCIDE TON MODE/ DéCHIFFRE TA MODE/ PEU COMMODE, D’éVOLUER HORS DE TES NORMES/ UNE MACHINE éNORME/ à CRéER DES MONSTRES, DES FREAKS/ DITS DANS MA BOUCHES DES êTRES éTONNANTS, à PART/ DITS DANS LA TIENNE DES êTRES FIXES/ DES GARGOUILLES SANS SAVOIR/ T’ES TROP BITE, CA FOUT LES BOULES/ TU DéBITES, TES COUILLES DE PEUR QUE TON DICTATE S’éCROULE/ ET ME SERT TA SOUPE, AVEC UN SOURIRE COMPLICE/ SOUS LA COUPE DE TON DIEU PéNIS/ TON IDOLE PHALLIQUE/ AU POUVOIR HYPNOTIQUE/ DES ESPRITS SONT INCARCéRéS DANS LA NORMALITé/ LIGOTéS PAR L’IDENTITé/ BEAUCOUP DE CHATTES, ATTRAPENT LE SYNDROME DE STOCKHOLM*/ ELLES TE DéFENDENT AVEC TROP DE HâTE, HONTEUSES QU’EVE AIT CROQUé LA POMME/ ELLES PAIERONT PLUS QUE L’HOMME EN SOMME?!/ TES ARGUMENTS M’ASSOMENT/ 2èME COUPLET: MES CHèR-E-S CONGéNèRES, VOYEZ CE QUE LE « CON* » GéNèRE/ VU L’V-OCABULAIRE ET SON UTILISATION éLéMENTAIRE/ C’EST LA GUERRE DES REPèRES/ ELLE ENGRAINE AU VIOL DES « MèRES »/ MET à L’ABRI LE « PèRE », C’EST CLAIR/ LE FILS DE BRUTE, LUI DOIT TOUS SES PRIVILèGES/ CHOUCHOUTé, IL AIME SON AIR DE FLûTE ET SON MANèGE/ TOURNICOTTI! MOI, J’EN CHOPPE UN TORTICOLLI/ ASSISTE à UNE FORME DE SCHIZOPHRENIE/ CE QU’IL DONNE DE LA MAIN GAUCHE/ IL LE REPREND DE LA MAIN DROITE/ LES INEPTIES SE CHEVAUCHENT/ JE NE VEUX PAS RESTER DANS CETTE BOîTE éTROITE/ DU MAL à RESPIRER/ PRESTIDIGITATEUR! à CE QU’IL PARAîT/ Y’A PAS QUE DU SPERME DANS TES COUILLES, BIZARRE?!/ Y’AURAIT DU COURAGE AUSSI, C’EST LA FOIRE/ FOUILLE PLUS LOIN QUE LE BOUT DE TA BITE, FILS DE BRUTE!/ LA BANDE A LILITH*, EST PARéE POUR LA LUTTE/ 3ème COUPLET: LE FILS DE BRUTE CROIT QUE TOUT PART DE LUI/ SE PREND POUR LE SOLEIL, LE ROI QUI LUIT/ Là Où IL PARLE DE PARTAGE/ MOI JE N’Y VOIS QUE PILLAGE/ VU L'ESPACE CONQUIT/ OBLIGé DE DEALER AVEC SES ENVIES/ IL A VOLé LES PLUS BELLES BILLES/ OUBLIE LES GUILIGUILI, FAIRE DU BRUIT/ L’EXORCISTE, E TUTTI QUANTI/ SES INTéRETS SONT DéJà SUR LE GRILL/ IL FeTE ÇA AVEC SES POTOS SUR LE GREEN/ CHACUN SA MORALE, RALE! T’HALLUCINES/ LE FILS DE BRUTE NE LACHE RIEN/ IL A HUIT PAROLES ET UN TON AéRIEN/ IL SE MELE DE TOUT/ CES SEMELLES PLEINE DE BOUE/ FONT LE TOUR DU GLOBE, DU COUP/ MEGALO FROM MEGAPOLE, ARRACHE LES MONOPOLES/ « ELLE », EST NOYé DANS LE « Il »/ MEUTRE NATUREL, PARAïT-IL/ IL EST UN PUIT à SAVOIR/ A SA SAUCE IL A Ré-ÉCRIT l’HISTOIRE/ REFRAIN: TA DOMINATION FAIT LOI ICI BAS, FILS DE BRUTE!/ T’AS CASSé LA BALANCE, JE NE CROIS PAS EN TOI FILS DE BRUTE!/ X2
3.
04:06
-Figé- 1ER COUPLET: ABRACADA-BLAAA, J’APPARU ET ON ME RéSUMA LE MONDE/ FLASH, APPARÂT/ PROPOS TENU SUR LES ONDES/ EN GRANDES LIGNES, OU EN M’ABOYANT DESSUS/ J’IMPRIME, REPèRE LES SIGNES/ TRI CES MESSAGES DIFFUS/ TOUT EST NOMMé, HIERARCHISé/ DE MA COULEUR DE PEAU, à MES SOULIERS/ DANS CE MAGASIN MONDIAL, VOIR DES POTS CASSéS M’EST BIEN ÉGAL/ MOI AUSSI J’SOUHAITE ME DéPLOYER/ SORTIR DE CES VASES, MA SILHOUETTE EMPAILLéE/ J’AI DU POT, LES GRELOTS COMME GROS LOT/ DES CAMIONS, DES POUPéES AU DéPÔT/ ATTENDENT D’ÊTRE LIVRéS AVEC DES DINETTES, DES HéLICOS/ YOOHOOOHO! OHOHOOH! C’EST CADEAU/ FAIS TOI LES MèCHES, FAIS TOI LES CROCS/ WOOOW! C’EST QUOI CE SCéNARIO/ PRéVISIBLE COMME BUTTMAN à RIO/ 2èME COUPLET: LORSQUE DES YEUX SE FIXENT SUR MOI/ C’EST L’AUTRE PAR RAPPORT AUX UNS, QUE L’ON VOIT/ DU MEC SEREIN AU ZINZIN/ LES UNS RESTE BIEN ANCRéS/ COMME EXCALIBUR, COMME LA VALEUR SÛRE/ CA M'PLAIRAIT DE VOIR UNE FEMME, PAUVRE/ NOIRE ET GOUINE COMME LORDE AUDRE/ LES DéLOGE DE LEUR PIED D’ESTALE/ ET MILLE ÉLOGES POUR CELLES QUI BRISERONT LE MOULE PATRIARCAL/ FIGER! MéPRISER DU MÊME COUP/ RESPONSABILITéS NIéES, LA PROPAGANDE PASSE PARTOUT/ LES MYTHES S’APPLIQUENT à CHAQUE COUCHE/ LES SLOGANS Pré-MACHéS, PASSENT DE BOUCHE EN BOUCHE/ FAUDRAIT PAS CONTRARIER LES ALLIéS/ BAFFOUILLER UNE RéFLEXION JUSTE ET SENSéE/ FINIR ISOLé DANS UN COIN DU PANIER/ POUR SIMPLIFIER, JE SUIS CODE BARRé/ Y A PLUS QU’à SCANNER/ OUI BWANA, SI SEIGNOR/ AU PROGRAMME L’APOLOGIE DU SIMPLET QUI S’IGNORE/ 3èME COUPLET: SYSTèME RACISTE éRIGé/ RIEN ENTRE LE BLANC ET LES AUTRES, PIEDS ET POINGS DéLIéS MAIS L’ESPRIT ASSIéGé/ D’éCRITS, DE CLICHéS, DE PAROLES MITIGéS/ DIRIGéS CONTRE MA MèRE, SA COULEUR DE PEAU, SA CLASSE SOCIALE/ J’AI PIGé! LE SENS DU MOT « DéNIGRER»/ J’SUIS FIGé! PAR CE SYSTèME CAPITALISTE éRIGé/ RIEN ENTRE LES RICHES ET LES PAUVRES, PIéGé/ PIEDS ET POINGS DéLIéS MAIS L’ESPRIT ASSIéGé/ D’éCRITS, DE CLICHéS, DE PAROLES MITIGéS/ DIRIGéS CONTRE MA MèRE, SA COULEUR DE PEAU, SA CLASSE SOCIALE, J’AI PIGé! J’SUIS FIGé!/ PAR CE SYSTèME SEXISTE éRIGé/ RIEN ENTRE L’ HOMME ET LA FEMME, PIéGé/ PIEDS ET POINGS DéLIéS MAIS L’ESPRIT ASSIéGé/ D’éCRITS, DE CLICHéS, DE PAROLES MITIGéS/ DIRIGéS CONTRE MA MèRE, SA COULEUR DE PEAU, SA CLASSE SOCIALE, J’AI PIGé! J’SUIS FIGé! /(PAR CE) REFRAIN: SYSTèME MANICHéEN éRIGé/ RIEN ENTRE LE MAL ET LE BIEN, PIéGé/ PIEDS ET POINGS DéLIéS/ MAIS L’ESPRIT ASSIéGé/ JE SUIS FIGé, PAR CE… (X2)
4.
« Second Degré » 1er COUPLET: QUI DIT QUOI?/ QUI PARLE DE QUI?/ ENTRE UN YANKEE ET UN IROQUOI/ YA PAS DE SYMéTRIE/ RIEN QU’çA NIE/ QUE LES GENS SONT RéGIT PAR DES HIéRARCHIES/ ÇA CHIE DANS LES BOTTES DU PTI ET EN RIT/ FILS DE LOUIS, DE HENRI/ DU 16 AU 8, J’M’Y PERD DANS L’ HISTORIQUE/ LA MIENNE SE BAT CONTRE L’OUBLI, J’EN RESTE STOÎQUE/ Vlà UNE PIERRE DE PLUS CONTRE LE STATU QUO/ PLUS EXPLICITE QU’UNE STATUE DE GO/ PLEIN D’AMOUR MITO/ DES DURS, DES VRAIS PROPRIOS/ D’OBJETS DE CHAIR, DE BIBELOTS/ JUSQU’à CE QUE LA MORT LES PENDENT COURT ET HAUT/ AU SUIVANT! ON NE TUE PAS DES IDéAUX/ CEUX IMPOSéS PAR LA FORCE DES FUSILS/ LE BLABLA UNIVERSALISTE PèSE QUE TCHI/ J’PARLE DE SATISFACTIONS PRODUITENT PAR LA MISèRE D’AUTRUI/ POINT DE VUE D’UN NèGRE NAïT à PARIS/ J’AI ENTENDU, J’AI SAISI/ J’AI TENU, J’AI APPRIS/ 2ème COUPLET: PROVOC’! RIRE DU CHOC/ HORS DéLIRE, LE PLAISIR N’EST PAS RéCIPROQUE/ RéCIT SÂLE, EN FAIRE UN RéCITAL/ ÇA SENT LA RéCUP’/ PROPAGANDE POUR FILS DE BRUTE/ QUI EST DUPE/ EST HORS DE LA LUTTE/ CELLE QUI ÉDUQUE à RéSISTER, PROTéGER SON UC/ QUESTION DE DIGNITé/ JE VEUX PAS ÊTRE UN TRUC/ QU’ON MANIPULE à SA GUISE/ QUOI QU’ON EN DISE/ J’CRIE PLUS AU SECOURS/ LA SURVIE COMME MOTEUR/ TU VEUX DE L’HUMOUR/ JE SUIS PAS D’HUMEUR/ QUAND ILS CONFONDENT PARTAGE ET MATRAQUAGE/ PARTOUZE ET VIOL EN RéUNION/ ENTRE LES LIGNES YA DES MARéCAGES/ DES CORPS TORTURéS GISENT AU FOND/ ILS SE FONDENT DANS LA PENSéE DOMINANTE/ LES REPRéSAILLES SONT QUASI INEXISTANTES/ POURTANT ÇA FANFARONNE, S’EN VANTE/ GRATUITES OU MISENT à LA VENTE/ CES DéJECTIONS SONT CLASSéES RIGOLOTTES/ ÇA PUE ET LES MOUCHES S’Y FROTTENT/ 3èmeCOUPLET: JE CHERCHE PAS à PERSUADER/ LES JEUX SONT DéJà FAITS/ LES SYSTèMES D’OPPRESSIONS SONT BIEN CHIADéS/ LES PISTES DE COMPRéHENSION SONT BROUILLéS/ CE N’EST PAS AFFAIRE DE BÊTISE, DE MORALE/ MAIS DE PRIVILèGE VISCéRALE/ AFFIRMER SA POSITION/ CHECK MA REBELLION/ MES CAILLOUX FACE à LEUR CANON/ OK! C’EST BON! LA DéMAGO! ON EST TOUS PAREILS/ MAIS Là JE PARLE DU TRAITEMENT DES GOS, DES PAUVRES, DES NéGROS, ENTRE AUTRES ET PAS DE SALSEPAREILLES/ MA CULTURE EST FAÏTE DE MIX, DE NUANCES/ DE MULTIPLES INFLUENCES/ ELLE FAIT LA DIFFéRENCE ENTRE DéSIRS ET RéALITéS/ IDéOLOGIES ET FAITS CONCRETS/ ELLE CHERCHE LES MOTS QU’ELLE SE DOIT/ ELLE SAISIT LEUR VALEURS, LEUR POIDS/ ELLE EST NéE DANS LE FEU/ CELUI QUI TRANSFORME, PURIFIE/ ET LE ROI LUI, TOUT CE QU’IL VOIT, IL VEUT/ TOUT CE QU’IL A, IL A PRIS DANS LES LARMES ET LES CRIS/ REFRAIN: ON M’INVITE SOUVENT à NIER LE MéPRIS DU PREMIER/ D’ADOPTER LE MENSONGE DU SECOND, DE Gré/ ET MALGRé MA BRÛLURE AU 3èME/ INITIé à CES PRATIQUES AVANT MON ANNéE DE 4èME/ (X2)
5.
LE PRIX à PAYER 1eR COUPLET: DéTRUIRE POUR MIEUX RECONSTRUIRE/ J’AI OUI DIRE, QUE LES PERTES ÉTAIENT NéCESSAIRES/ Wè! MAIS QU’ON ME LAISSE CHOISIR/ SOUS COUVERT D’INTENTIONS HUMANITAIRES/ JE NE VEUX PAS QUE L’ON M’IMPOSE QUOI FAIRE/ CELA VA DE SOI, SI ON CONSIDèRE/ QUE LES PEINES NE SERONT PAS PARTAGéES/ QUE LE SANG COULERA QUE D’UN COTé/ CELUI DES POMMé-E-S POUR CHANGER/ LES FRèRES ET SŒURS DU P’TI POUCET/ COMME EUX, JE NE CHERCHE QU’à ME RETROUVER/ AU CHAUD, SOUS UN TOIT, ET TROUVER à MANGER/ FANTASSIN DU QUOTIDIEN/ à LA UNE, ENTRETIENS MALSAINS/ SUR LE QUI VIVE, JE COMBAT MON STRESSE PAR LES LIVRES/ ME DéLECTENT D’ANALYSES INCISIVES/ TROUVE DES RAISONS à CE QUE J’AI PU VIVRE/ DU TEMPS BIEN DéPENSé/ CLARTé DES PENSéES/ ÉCOUTEZ! BORNES DéPASSéES/ MERDIER RéCOLTé/ SéCU RENFORCéE/ CQFD/ 2èME COUPLET: PASSAGE OBLIGé/ BIZUTAGE ASSUMé LIBELLé, CERTIFIé/ Ça A PAYé PAR LE PASSé/ CROYEZ PAS Y ÉCHAPPER/ Y’AURA DES LARMES, Y’AURA DE LA SUEUR/ AFIN D’ETRE SûR, QUE VOUS NE LâCHEREZ PAS QUAND VIENDRA L’HEURE/ DE PROTéGER LA STRUCTURE/ DES CONFIDENCES, DES MAUVAIS AUGURES/ SUFFIRA PAS DE LEVER LA MAIN ET DIRE JE LE JURE/ LES FILS DE BRUTES ONT BIEN APPRIS LEURS LEçONS/ LIMITER LES RISQUES DE L’EXPANSION/ QUAND LIBéRATION PASSE PAR LA PROTECTION/ à DéFAUT D’ENRAYER LES MéCANISMES DE DOMINATION/ L’ACQUIS S’ENTRETIENT/ SINON IL SE DéGRADE, SE PERD/ CONTESTé, ARRACHé MÊME, AUSSI LOIN QUE JE M’EN SOUVIENS/ IL EST MOTIF DE GUERRE/ CIVILS-PSYCHOTIQUES SONT MES RéFéRENCES/ L’ESPRIT SAIN, UN MARTIEN EN ERRENCE/ LA SOCIéTé M’A CONSTRUIT, CONDUIT VERS CE QUE JE SUIS/ JE M’OCCUPE DES FINITIONS/ CONCOCTE DE NOUVEAUX PLANS D’ACTIONS/ 3èME COUPLET: IL EST QUESTION DE CLASSE, DE SEXE, DE RACE/ D’UNIFORMITé, FORTEMENT RECOMMANDéE/ QUE CHACUN GARDE SA PLACE/ OU PAYE SA LIBERTé/(X2) - EN ESPèCES, EN ÉPAISSES LIASSES/ DROGUE DANS LE CRÂNE POUR TROUVER UN PEU D’ESPACE/ LES SENS SOLLICITéS PAR LA MASSE-MéDIA/ SATURENT, CARBURENT, TRIENT CE GRAND N’IMPORTE QUOI/ JE PENSE ÉCONOMIE, AVANT QUE MON CORPS NE SUIVE PLUS/ JE PENSE AUTONOMIE, AVANT QUE L’éTAT ME FOUTE à LA RUE/ CERTAINS SORTENT DE L’EMBROUILLE EN DEALANT AVEC/ TAILLENT DES CITROUILLES, CRIENT « PROTECT YOUR NECK »/ JOUENT AVEC LES STANDARDS/ VOGUENT ENTRE CULTURE ET ART/ REFRAIN: IL YA SOUVENT UN PRIX à PAYER/ Lié à CHAQUE VéRITé/ CHAQUE ACTE MENéE/ EN QUÊTE DE LIBERTé/ SAIGNER, SE MOUILLER/ VRILLER/ (X2)
6.
-A Répétition- Vidéo Music -> www.youtube.com/watch?v=_2oy44HCAq4 1er COUPLET : ET REBELOTTE, CHAQUE JOURS LES HEURES PASSENT/ LES PIèCETTES TOMBENT/ UNE ENTRE-CÔTE, UN PEU D’ESPACE/ ET J’PARS EN TROMBE/ A LA MESURE DES MOYENS/ J’VAIS ET REVIENS/ VEILLE AU GRAIN/ L’OGRE EST MALIN/ VOUS NE ME FEREZ PAS CROIRE, QUE JE SUIS L’UN DES SIENS/ J’AI RECONNU MON HISTOIRE, DANS DES LIVRES AMéRINDIENS/ L’OCéAN C’EST PAS LA MER, ET D’1/ DE 2 J’M’HABITUE ET RéSISTE, 2 EN 1/ DE TROIS, JE SUIS PAS LE CHEVAL DANS LEQUEL LE COLON RENTRERA/ DE 4, ENTRE FAIRE ET DIRE, IL EST Où LE CHOIX?/ CHAQUE JOUR J’APAISE MA FAIM/ CHAQUE JOUR J’APAISE MA SOIF/ UNE PAUSE ENTRE 2 GUERRES, LA PAIX/ ELLE SE FICHE à PEINE/ ELéMENTAIRE! MA CHAIR DORLOTéE/ JE SURVIE SANS PERDRE HALEINE/ DE L’AIDE DE L’AIR/ DU RYTHME, D'MA MéMOIRE, DE MES REPèRES/ 2ème COUPLET : ET C'EST REPARTI/ LE POUVOIR RéPARTI ENTRE PARTI/ REDISTRIBUTION DES CARTES, EN TEMPS IMPARTI/ MAIS çA RESTE LEUR TABLE, LEUR PROPRIéTé, LEUR PATRIE/ LE PEUPLE EN PÂTI/ Ä CHAQUE FOI SA RéPARTIE/ FINIT ZOMBIE SI TU FAIS PAS LE TRI/ çA GUEULE SUR LE PARVIS/ EN GROS çA DIT/ « MARRE DE LEURS SAFARIS »/ « MARRE DE LEURS GABARITS »/ J'APPRéCIE CE CHARIVARI PARDI/ EN FACE ILS ONT LES ARMES, LE TEMPS, LES INDUSTRIES/ DES LUTTES, UNE VIE/ HéRITéES DE LA MAMI, DU PAPI/ UNE SUITE LOGIQUE, YA PAS DE MAGIE/ J'PROFITE DES ACCALMIES/ POUR DéCOUVRIR CE QUI N'EST PAS DIT/ CE QUI CONSOLIDE MES APPUIS/ UNE HISTOIRE éCLARCIT/ DéVOILE LES CAUSES DE LA MALDIE/ NéVROSE SOCIALE SERVILE TRANSMISE MANU MILITARI/ INJUSTICE, IDENTITé RéPRIMé, INLASSABLEMENT HAÎ/ 3èME COUPLET: REPRISE DES DéBATS/ J’MONOLOGUE, ENSUITE C’EST à TOI/ ENVOIE UN DISCOURS ANALOGUE, ET ON S’ENTENDRA/ COMME LES DROGUES ON RéPENDRA SUR LE GLOBE NOTRE BONNE FOI/ VIENS ON COMMENCE PAR UN BLOG, ENSUITE ON VERRA, ON S’éTENDRA/ AU PROG., RéPéTICION, RéPéTISCION, RéPéTISSION, RéPéTITION SOUS DIFFéRENTS FORMATS/ NOTRE CATALOGUE PRENDRA DU POIDS/ DU FEU ET DES BALLONS COMME PHILéAS FOGG, ON S’ENVOLERA/ PLUS ATTRACTIF QU’UN JOB, AYè LE TEMPS NE COMPTE PAS/ EN MOB SANS BOUSSOLE ON SE DIRIGERA Là Où IL FAUDRA/ SUR DES BOUTS DE SOL ON CULTIVERA/ LEUR SAVOIR à LA MORGUE/ NOS CROYANCES DANS L’AU-DELà/ à RéPéTITION, MULTIPLES ACTIONS, RéACTIONS, PRéTENTIONS/ PRÊTONS ATTENTION/ REFRAIN: AVEC FORCE ET à RéPéTITION/ S’AMORCENT LES FORMATIONS/ SE BROSSENT LES INFORMATIONS/ S’IMPOSENT LES DIRECTIONS/ (X2)
7.
03:21
- QUAND - 1ER COUPLET: C’éTAIT PAS MIEUX AVANT/ JUSTE DIFFéRENT/ 30 ANS, 32 DENTS/ CHAQUE JOUR J’PROGRESSE, J’APPREND/ DES IDéES NAISSENT/ MA NAÎVETé, CE FAON SE MORFOND/ Ça SENT LA MORT AU FOND/ Là-BAS, PRèS DES PRéJUGéS/ Où LE MENTAL EST PéTRIFIé/ LES EXPéRIENCES, LES DONNéES SE SONT JUXTAPOSé/ PERMETTANT L’ACCèS à LA RéALITé/ ON NAÎT PAS SAVANT/ BESOIN DE TEMPS/ ENFANT, ADOLESCENT/ ON EST SOUVENT ABSENT/ LA TÊTE AILLEURS, AU CONTACT DES NUAGES ET DU VENT/ AVANT L’ARGENT DE LA SUEUR/ SES LONGUES HEURES DE LABEUR/ AVANT LES RESPONSABILITéS/ LES FACTURES à PAYER/ AVANT LES DéPRESSIONS/ LE BONHEUR EN CACHETON/ CES LIGNES S’éCRIVENT MAINTENANT/ SYNTHéTISANT L’INSTANT/ VéCU PENDANT, APRèS, AVANT/ 2ème COUPLET: ET APRèS? QUE DES SOUHAITS/ DES RAPPORTS DéSUETS/ DES ACCèS à DE DIFFéRENTS/ QUE LE TOUT SOIT COHéRENT/ DES EXCèS JE SUPPOSE/ DESAXé SOUS HYPNOSE/ APRèS COUP, ON APPREND SUR SOI/ ON ENTREVOIT DES VOIES/ VOIT LES CHOSES AUTREMENT/ ON S’Y ADAPTE PLUS OU MOINS RAPIDEMENT/ D’APRèS MOI, APRèS MOI?/ LA VIE CONTINUE/ AMOUR ET HAINE AU MENU/ SUR UN RYTHME SOUTENUE/ TIC-TAC, LA TROTTEUSE MET à NUE/ APRèS VOUS, JE VIS LE JOUR/ PRIS GOUT AU FEU, à LA ROUE/ FIT QUELQUES TOURS/ PRIS CONNAISSANCE DE VOS RèGLES/ BU LE VIN, MANGEA LE PAIN DE SèGLE/ J’APPRéCIE LE PARCOURS, APRèS TOUT/ JOUE DE MES ATOUTS/ VIS AU JOUR LE JOUR/ ME FOUT D’ÊTRE à LA BOURRE/ SELON QUI, D’APRèS QUOI DéJà?/ à CHAQUE CAS SON DéBAT/ SES RéPLIQUES, SES DISGRACES/ SA MAGIE ET SES FARCES/ 3ème COUPLET: A CHAQUE SOLUTION, DE NOUVEAUX PROBLèMES/ CHECK! LA DISSOLUTION, DE MON TEMPS ME REND BLèME/ MALADE, PALOT/ LE PRODUIT D’UNE MACHINE DE SALOPS/ DU COUP MAINTENANT, COMME ALTERNATIVE/ J’AI DE SAISIR L’INSTANT, PAR MES MISSIVES/ DES PHOTOS, DES TEXTES/ DES SOUVENIRS DANTESQUES/ COMME LES BRÛLURES DES U.V. SUR UNE PEAU PÂLE/ OU LES MORSURES CUIVRéES D’UN CROTALE/ APRèS L’HEURE C’EST PLUS L’HEURE/ AVANT L’HEURE NON PLUS/ LE MOMENT FONDATEUR OU LA RéVOLTE DES EXCLU(E)S/ à QUI ON NE PERMET PAS DE CONSTRUIRE AILLEURS/ AU RYTHME DU MAITRE-HOMME, LE MéTRONOME, COMME CONVENU, DéCONVENU/ LE SOUFFLE COURT SI JE M’ARRETE JE MEURS/ SI J’ACCéLèRE J’SUIS FOUTU/ CONCRèTEMENT J’SAIS PAS QUAND/ MAIS J’AI PEU DE TEMPS/ CHAQUE JOUR J’GUETTE LE CADRAN/ DE L’AIGUILLE AU DIGITAL LE MEME DéNOUEMENT/ REFRAIN: CES LIGNES S’éCRIVENT MAINTENANT/ DES SIGNES QUI DéCRIVENT L'INSTANT/ DéCLINENT LE DéBUT DES TEMPS/ DESSINENT DES MOMENTS MARQUANTS/
8.
REFRAIN: ON FAIT CE QU’ON PEUT/ C’EST LA LOI DU MOINS PIRE/ OBJECTIF QUE LES PRESSIONS S’ESTOMPENT SOUS PEU/ MAIS TRèS PUISSANT EST L’EMPIRE/ COUPLET: LE DéLIRE C’EST PAS YA PIRE AILLEURS/ MAIS QUE JE FAIS AVEC CE QUE J’AI DE MEILLEUR/ LE MUST DU PAS GRAND-CHOSE/ AVEC 100 BILLETS DE 10e ROSE/ DE QUOI RESTER EN VIE DURANT LE MOIS/ ÇA TOMBE PAS DU CIEL QU’Est-ce TU CROIS/ DU TAFF, DES PAUSES/ Où J’LIS, ME REPOSE/ POSE, RéPèTE, RE-POSE/ CES LETTRES EXPOSENT MA CONDITION DE PAUVRE/ CALé ENTRE CLASSE MOYENNE ET MISéREUX/ LA CRéATION ME SAUVE/ DE L’ASPHIXIE EN MOINS DE DEUX/ FENÊTRE OUVERTE SUR L’AIR D’UNE ÉPOQUE/ MA MERDE LACHé D’UN BLOC/ RETOURNE à LA TERRE, ÇA FAIT PLOK!/ CERTAIN SE DEMANDE « WHAT THE FUCK? »/ C’EST LA LOI DU MOINS PIRE/ DES CRIS FACE à L’EMPIRE/ L’éCRIRE QUAND ÇA EMPIRE/ LA MÊME MISSION à REMPLIR/ CHAQUE JOUR QUI SE CARAPATE/ SE SOUVENIR DE GARDER LE CAP/ LA PÊCHE, LA PATATE/ TANT QU’ON RéGRESSE PAS C’EST YES/ NOUS POUVONS VOIR UN PRéSIDENT NOIR AU STATE/ COLLABO DU POUVOIR BLANC EN FAIT/ TOUT DéPEND DES CONDITIONS, DU CONTEXTE/ 30 OU 2 COUPS DE FOUET DU MAÎTRE SUR LES FESSES/ LE CHOIX EST VITE FAIT/ EST-CE QUE LES GENS RESTENT/ ÉGAUX EN DROITS à L’ENDROIT Où ILS NAISSENT?/ NON! ÇA LUTTE, CONTESTE, PROGRESSE/ REFRAIN: ON FAIT CE QU’ON PEUT/ C’EST LA LOI DU MOINS PIRE/ OBJECTIF QUE LES PRESSIONS S’ESTOMPENT SOUS PEU/ MAIS TRèS PUISSANT EST L’EMPIRE/
9.
EXCEPTIONS ET GéNéRALITéS IMPOSéES 1eR COUPLET: L’EXCEPTION NE FAIT PAS LA LOI/ QUAND ELLE EST PAUVRE, SANS CONTRÔLE DES MOYENS DE PRODUCTIONS/ L’EXCEPTION EST HORS LA LOI/ QUAND ELLE SE SAUVE, NE SUPPORTANT PLUS LES PRESSIONS/ QUOTAS NéCESSAIRE POUR FAIRE PEUR à L’éLECTEUR FRANçAIS/ TOUT CE SAIT, TU SAIS/ MAIS VU QUE TOUT ÇA EST IMPOSé/ TU VOCIFèRES SANS SUCCèS/ LES ELITES FONT MINE DE S’INTERPOSER/ ET SE CHECKENT EN SECRET/ DES MINORITéS QU’ILS ONT EUX MÊME CRéé/ SONT TRAITéES COMME ABUSEUR-Né/ LES FRANKENSTEIGNES HABITUéS AUX BEIGNES/ NE CRAIGNENT PAS QUE L’ORDRE RèGNE/ BON DIEU! CONTRAINT DE JOUER LE JEU/ MEN, WOMEN, GUADELOUPéENNE, ROUMAINE/ NOUS SOMMES DIFFéRENTS RéGIT PAR UNE DOCTRINE UNIVERSELLE/ OU BIEN SOMMES-NOUS TOUS PAREILS RéGIT PAR UNE DOCTRINE DIFFéRENCIELLE?/ L’UN N’EMPÊCHE PAS QUE L’AUTRE SORTE/ SI LE MANICHéEN RESTE à LA PORTE/ 2èME COUPLET: L’Histiore AVEC UN GRAND « H » CACHE LES histoires AUX PETITS « h »/ L’Homme AVEC UN GRAND « H» BÂCHE LES FEMMES, VU D’ICI C’EST TRASH/ MéMOIRES DE LUTTES SUR LE MACADAM, GROSSES TACHES/ ARCHIVéES, AMéNAGéES, RIEN DE NATURELLES/ TOUT EST POLITIQUE MÊME LE PRIVé, ON Y ÉCHAPPE PAS BELLE/ SEMPITERNELLE NOUVELLES DU FRONT/ PRESSIONS SOCIALES SUR LE FRONT/ LA SURVIE POUSSE à S’ADAPTER/ LEURS RèGLES ÉTAIENT DéJà EN VIGUEUR QUAND J’SUIS Né/ J’SUIS PAS LE MESSIE QUI VA TOUT BOULEVERSER/ LE Héros à LA NOUVELLE IDéE/ LE SACRIFIé POUR UNE MASSE ALIéNéE/ PROUT PROUT CAMEMBERT/ JE FAIS SI ON ME POUSSE à LE FAIRE/ AUSSI JE FLAIRE LE KIFFE ET M’Y AFFAIRE/ MERDE! J’SUIS PAS « ANTI », J’FAIS « POUR »/ J’SUIS PAS NANTI, DU COUP J’AI LE BRAS COURT/ 3ème COUPLET: LES EXTRÊMENTS RICHES AMèNENT L’EXTRÊME PAUVRETé/ TOUS Lié(E)S, COMPRENDé, CAPICH, T’AS CAPTé?/ PAS DE RéPARTITION ÉGALITAIRE PAS DE PAIX/ LA CLASSE INTERMéDIAIRE SOUDE C’TE MÊLé/ CHEZ NOUS C’EST PAS UNE PYRAMIDE, MAIS UN LOSANGE/ QUI REPRéSENTE LE SYSTèME PERFIDE, DANS LEQUEL ON S’MéLANGE/ ÉVOLUE DE CHALLENGE EN CHALLENGE/ ÉCHANGE DEUX, TROIS NOTIONS/ BOIS, MANGE, ESPèRE LA PROMOTION/ D’UN NIVEAU DE VIE, D’UN POUVOIR D’ACHAT/ ELLIPSE, VAUDEVILLE, GROS CRACHATS/ PAR MA FENÊTRE ÇA RESSEMBLE PLUS à UN FILM D’AUTEUR/ QU’à UN FILM D’ACTION/ QUOI DE NEUF DOCTEUR?/ QUAND EST-CE QUE JE TOUCHE MA PENSION D’EXCEPTION/ JE TOUCHE PAS à VOS CACHETS ANTI DéPRESSION/ QUOI DE NEUF PATRON?/ SERS MOI UNE DE TES BOISSONS SANS POISON/ AU FRUIT DE LA PASSION ÉLEVONS NOS VERS/ HORS DES DIVERSIONS, DES FAUX DéBATS HEBDOMADAIRE/ MANIPE DE VALEURS, DE PRINCIPES/ QUE LES CONFLITS D’INTéRÊTS DISSIPENT/ REFRAIN: J’PARLE DOMINATIONS, DISCRIMINATIONS/ EN GéNéRALE Ça RéPOND PAR DES EXCEPTIONS/ YA RéELLE OPPOSITION DANS LEUR IMAGINATION/ (X2)
10.
-Au bal des masquéEs- COUPLET M.BLODYA: AYé AYè, J’AI CHOISI MON MASQUE, POUR ALLER AU TAFF AUJOURD’HUI/ IL EST TOUT SIMPLEMENT BLANC/ J’ME SENS RELAX L’AMI/ JE FAIS MON TEMPS/ ET UN PTI M’DEMANDE EN BALBUTIANT/ POURQUOI J’SUIS MARRON/ AU DéBUT J’AI COMPRIS POURQUOI J’SUIS MARRANT/ I M’REPOSE SA QUESTION/ ET SA MèRE LUI RéPOND HÄTIVEMENT EN SOURIANT/ QU’J’SUIS RESTé TROP LONGTEMPS AU SOLEIL/ NAN NAN NAN, PTI OUVRE BIEN TES OREILLES/ JE TIENS CETTE COULEUR DE MA MèRE ET DE MON PèRE/ JE SUIS Né AINSI/ ET TOI DE QUELLE COULEUR ES-TU PTI PèRE?/ DU COUP I M’RéPOND QU’IL EST BEIGE/ OUI, BEIGE/ JEUNE CAUCASIEN MERCI! TU M’AS APPRIS/ QU’IL N’Y AVAIT PAS DE MAUVAIS APPRENTI/ MAIS DE MAUVAISES RéFéRENCES/ PAROLE D’UN NOIR DE FRANCE/ ½ COUPLET M.BLoDYA: AYé AYè, J’AI CHOISI MON MASQUE, POUR ALLER AU BAL, IL EST à GAZ/ OYé OYé PROTOGé DES FRASQUES, DES CABALES, J’M’EN BAT QUE ÇA JASE/ DEDANS C’EST LA GUERRE/ DEHORS C’EST LA GUERRE/ JE VAIS DANSER CE SOIR VOIS-TU/ AVEC DES DIABLESSES DE NOIR VÊTU/ LA LUNE EST CLAIRE/ MES PENSéES AUSSI/ DéTENDRE LES NERFS/ LES MUSCLES ENDOLORIS/ SUR DE BONS AIRS/ SUR LE RYTHME DES BATTERIES/ LES COMPROMIS DOUTEUX S’ACCUMULENT LE JOUR/ APPAREMENT L’EFFORT COUTE PEU AU DéTOUR/ REFRAIN: PRIS DANS LA MASSE/ BESOIN DE MASQUES/ çA GAZE SALE/ PRESSION SOCIALE/
11.
03:45
MIROIR 1er COUPLET/ AMOUR, JE ME VOIS GRAND DANS TES YEUX/ AUCUNE SOIE NE ME VA MIEUX QUE TOI/ JE ME FOUS DU GOÛT DU JOUR/ TU ES MON PRéCIEUX, MON FEU DE BOIS/ L’éGO PARLE BEAUCOUP/ REINE ET ROI SANS GARDE FOU/ SE SENTIR FIER DE SOI/ AU MILIEU DES COMPARAISONS/ ET DES « POURQUOI PAS MOI ?»/ DE TOUTE FAçON ILS N’ONT PAS DE RAISON/ QUAND LE NOMBRE FAIT LOI/ ET QUE LE CHIFFRE DéçOIT/ UN COUP DE PIED DANS LE CHÂTEAU DE SABLE/ UN BOUT DE GLACE DANS LE BRAS L’MOINS FIABLE/ ÊTRE HUMAIN EST UN POINT COMMUN INSUFFISANT/ IL Y A LE PAIN, IL Y A LE VIN, IL Y A L’ARGENT/ MORALE ET CULTURE/ ÉQUILIBRE MENTALE ET POINTS DE SUTURE/ FRèRES ET SŒURS D’ARMES/ LA RESSEMBLANCE EST TROMPEUSE/ LES MASQUES CHARMENT/ SOUS EUX DES HISTOIRES SI NOMBREUSES/ DES INTéRÊTS DIVERS/ DES REPèRES DE VIPèRES/ 2èME COUPLET/ FACE AU MIROIR/ J’VOIS MON ENVELOPPE CHARNELLE/ MA CERVELLE M’ENVOIE DES RAPPELS/ MON CORPS, MA FACE SOURCENT D’HISTOIRES/ SELON DES LOIS INFORMELLES/ LOIN DES BLABLA UNIVERSELS/ J’ENTEND ÇA à TUE TËTE, CES CONTES ENSORCELLENT/ YEP! GROS NEZ PAR RAPPORT AUX BLANCS/ GROSSES LèVRES PAR RAPPORT AUX BLANCS/ GROSSE PIGMENTATION PAR RAPPORT AUX BLANCS/ GROSSE ÉRECTION PAR RAPPORT AUX HEU! Là J’M’éGARE ÉVIDEMMENT/ L’UN M’IDENTIFIE NOIR/ L’AUTRE ME DéSIGNE KAMITE/ TOUT EST QUESTION DE POUVOIR/ DE POLITIQUE, DE CAMP QUI SE FRITE/ J’FAIS LE TRI ET AU FINAL ME VOIT MULTIPLE/ EN RELATION AVEC L’INFINI/ JE ME SOURIS ET TRIPPE/ MON REGARD SE BALLADE SUR MES FRIPPES/ SéRIEUX! JE JOUE POUR QUELLE ÉQUIPE? 3èME COUPLET/ ALOUETTES MIS à L’OUEST/ DANS LE VENT, LIMITE PIGEONS/ EN QUÊTES DE MIETTES/ DE BIEN ÊTRE AU FOND/ LES MIROIRS RéFLéCHISSENT « LES LUMIèRES »/ ET CRAMENT LES MIRETTES/ PLEIN DE BONNES INTENTIONS MEURTRIèRES/ ÇA CIVILISE à COUP DE BAILLONNETTES/ AVEUGLé(E)S, JE RéPèTE/ ÇA SE MARCHE DESSUS/ ÇA PLANE DU CUL/ ÇA ACHèTE MÊME DES MIROIRS DéFORMANTS/ AVEC DU SON DEDANS/ C’EST LE CIRQUE, LE ZOO/ LE STRIP, LE SHOW/ TROUBLES DES PERCEPTIONS/ RéALITé DISSOUTE DANS LA FICTION/ LA FIXATION DE L’IDéOLOGIE DOMINANTE/ PèSE DE TOUT SON POID DANS LA BALANCE/ INTERPRéTATION COURANTE/ FAIBLE ESTIMATION DE LA VIOLENCE/ DU FILS DE BRUTE/ ET HAUT MéPRIS DE LA PUTE/ DE LA VICTIME, DU PETIT, C’EST VOUS QUI VOYEZ!/ LE SERPENT SE SUCE LA QUEUE Ayè!/ IL NE SE LA MORT PLUS/ ON NE PREND PAS GOÜT AU MAL ËTRE/ LA SURVIE DE CES ATTRIBUTS/ PASSE PAR LA MAIN DU MAÏTRE/ REFRAIN/ MIROIR! OU RECHERCHE DE SOI DANS L’AUTRE/ J’PARLE DE L’EFFET MIROIR COMME MON REFLET DANS L’EAU/ INTéRACTIONS D’IDéAUX/ ATTRACTIONS, VIDEOS/
12.
Couplet Myscier blodya: J'suis pas né Noir/ je le suis devenu/ transmission d'mémoires/ d'origine mal connue/ minorité de france/ différencié dès l'enfance/ Parents en provenance de Guadeloupe/ terre de lutte, d'entourloupe administrative/ dispersion des troupes/ le but, mettre du pain dans la soupe/ faire preuve d'initiative/ Migré via BUMIDOM*/ via les réseau de femmes et d'hommes/ éduqué comme l'un/ mais considéré comme l'autre par l'un/ par là dans la capital/ à la source du mal/ tout devient plus clair/ du subalterne au noir universitaire/ terre de passage/ pour moi devenu terre d'ancrage/ environnement formateur/ échange interne révélateur/ clin d’œil aux consommateurs/ internationalisation des valeurs/ états-Unis en tête de file/ production culturelle en masse/ musique, film/ tout un cheptel qui cherche sa place/ de l'herbe bien grasse/ Bout de refrain: On ne naît pas quelqu'un/ on le devient/ jeux de lien/ attributs, butin, perlimpinpin/ *BUMIDOM: C’est le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d'outre-mer. De 1963 à 1982, cet organisme public français a été chargé d'accompagner le déplacement des habitants des départements d'"Outre-mer" vers la métropole. Le BUMIDOM a fourni à la France des postiers, des douaniers, des agents RATP, agents hospitalier, des femmes de ménage, des puéricultrices, mais aussi, et on le sait moins, des ouvriers spécialisés. Selon Aimé Césaire s'apparente à une déportation, les conditions d'accueil des migrants n'étant pas celles qui leur avaient été présentées lors de leur départ....
13.
04:04
RESSOURCES 1ER COUPLET: L’AMOUR DéCOUVERT EN FIN DE CONCERT/ ENFIN JE LE SERRE/ TRèS FORT CONTRE MON CŒUR/ LES YEUX CLOS L’AIR SONGEUR/ LE BANLIEUZARD EN MANQUE D’AMOUR ET DE GEN-AR/ A VOYAGé, EVOLUé/ PEAUFINé SON ART/ FORCE ET COURAGE POUR-SUIVRE LA CADENCE/ DANS L’URGENCE, JE DéPENSE/ DANS LE LOGIS, L’ASSURANCE, LA PISTE DE DANSE/ SMICARD ! MA FOI, LA FAMILLE COMME REMPART/ PEU D’éGARD ENVERS UN SYSTèME PRODUCTEUR DE TRIMARS EXPLOITéS/ MIS à PART, PRIS à PARTI PAR PATRON ET HUISSIER/ ET PRIé D’ALLER VOIR AILLEURS/ SI J’ESSUIE LEURS AIGREURS/ LEURS SIMAGRéES SANS TROP BRONCHER/ C’EST QUE JE VEUX PAS VOLER/ BRAQUER, TUER/ MENDIER OU FINIR PRISONNIER/ ET Wè! CE MOIS-CI ENCORE/ LES FRONTS VONT SUER/ PAR ICI LES RONDS CERCLéS D’OR/ NE FONT QUE PASSER/ 2èME COUPLET: WESH LES SŒURS, ÇA PART EN VADROUILLE/ DE MASSY à SAINTé, RIEN QU’çA RIT, RIEN QU’çA S’EMBROUILLE/ NEUF MOIS APRèS LA 1ER SECOUSSE/ J’EMMèNAGE AVEC MA DOUCE/ FORCE DE L’ESPRIT/ LA SOURCE DE MON INSPI/ MA RATION D’INFORMATION SAVOURéE, DIGéRéE/ MA NARRATION ALAMBIQUéE/ POSéE, DUPLIQUéE/ ELLE ET MOI IMBRIQUéS/ PIERRE ET BOIS, UN BRIQUET/ FEU DE JOIE IMPLIQUé/ L’IMPRESSION DE ME BONNIFIER/ MES LECTURES, MES RECHERCHES INTENSIFIéES/ 2 ANS PLUS TARD UN HIBOU, MON ALLIé AILé EST Né/ EN CES TEMPS OBSCURS/ SA VISION EST UN ATOUT/ J’FAIS LE TRI DANS LES ORDURES/ QUE LA GUERRE FROIDE DES GENRES FOUT/ LA GUERRRE DES SEXES SE JOUE/ ENTRE UNE TIGE ET UN TROU ?!/ BOUH!!! LA GUERRE DES CLASSES SOCIALES AUSSI FLOUE/  3èME COUPLET: FILS DE BRUTE! J’RESPECTE LES PUTAINS/ CAR LEUR CORPS LEUR APPARTIENT/ LES ESCLAVAGISTES MENTAUX ME REBUTENT/ ON M’APPELLE RE-NOI OU BLACK/ ENTEND BIEN! J’SUIS PAS AMéRICAIN/ ET DIRE LE MOT « NOIR » NE FAIT PAS DE MOI UN MACAQUE/ COMPLAISANCE DANS LA BOUCHE DES GENS BIENS/ PFFF! J’AI MES PARTICULARITéS/ LES CULTURES DONT J’AI HéRITéES/ FRANçAIS, MASSICOIS/ ET BIEN PLUS QUE Ça, MASSIF QUOI!/ MOI ET L’INFINI/ UN AUTRE CYCLE COMMENCE QUAND L’UN FINIT/ LES ASSO DEVISENT, S’ORGANISENT/ LES ÉNERGIES S’EXTéRIORISENT/ DES EXUTOIRES, DES CRIS DANS LA NUIT/ OUI! LE HIP-HOP VIT ICI AUSSI/ Ça FAIT PLAISIR/ TROIS ANNéES à CONSTRUIRE/ PLEURER, JOUIR/ SE NOURRIR L’UN L’AUTRE/ TRADUIRE NOS FAUTES/ MéLANGER LES POILS DE LA BÊTE/ AUX PLUMES DE LA CHOUETTE/ REFRAIN: PEU DANS LA BOURSE/ MES CARACTèRES, MES RESSOURCES/ CEUX QUI M’AIDENT DANS LA COURSE/ MON MENTAL, MON AMOUR/ RETOUR à LA SOURCE, à PAS D’OURS/ X2

about

"Plan A comme Anarchie, Auto-Gestion, Abattre les hiérarchies"

-> A Répétition- Vidéo Music -> www.youtube.com/watch

credits

released February 1, 2015

- Ecrit et interprété par Myscier blodya, LNA-Clara-Raya (K.Nibal Zona), L'Animal C. (Beretta)
- Composition musicale par DirtyDef
- Scratches exécutés par Dubmentalist
- Réalisé par Tony Bakk au Studio Monstre Gentil (Saint-Etienne)
- Conception graphique de la pochette par Bandit
- Photo pochette avant "Rocco (l'iguane) vu par un ex à Emilie"
- Illustration intérieur par Zidek

license

all rights reserved

tags

about

Myscier Blodya Saint Étienne, France

contact / help

Contact Myscier Blodya

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like FILS DE BRUTE, you may also like: